Prévention

Le besoin de sensibilisation et de formation des intervenants de terrain aux spécificités de la problématique sectaire est crucial et plus qu'insuffisamment couvert, étant donné les préjugés et la méconnaissance de ce phénomène.

Animations dans les écoles - CCPFM

Ces animations sont réalisées dans un but de prévention des dangers des sectes. Idéalement, nous essayons d’organiser ces animations comme une éducation à la démocratie plutôt que comme une propagande anti-sectes.

Il ne s’agit pas de flatter le goût des jeunes pour le bizarre ou le spectaculaire, mais de les sensibiliser à ce que l’emprise (sectaire ou autre) peut avoir d’insidieux, et de développer l'esprit critique vis-à-vis de groupes négligeant de préciser de manière claire leur origine idéologique, afin de prévenir l'escroquerie intellectuelle et affective qu'est l'entrée dans une secte.

Entre autres, nous aimerions prévenir la marginalisation, dans les classes, d'élèves dont les parents seraient réputés appartenir à une secte.

Tarif : gratuit.

Conférences pour des associations, etc. - SOS-Sectes

Nous assurons également des conférences sur le phénomène sectaire et d'autres phénomènes connexes tels que la perversion narcissique, le harcèlement moral, etc.

Le radicalisme : modules de sensibilisation - CCPFM

« Prévention du radicalisme ? »

En amont des histoires d'embrigadement, on peut et même on doit se demander quel terreau favorise la multiplication de telles histoires et comment contribuer si peu que ce soit à ce qu'il y en ait moins.

De plus en plus de philosophes et de sociologues soupçonnent une « maladie » de la démocratie.

Au niveau de la prévention, il semble donc nécessaire de poser les bases d'une éducation à la démocratie incluant une meilleure conscience de cette maladie, débouchant sur un désir de la soigner plutôt qu'un besoin de la déserter.

« Qu’est-ce que l’emprise ? »

La plupart des observateurs des dérives radicalistes, perplexes face à la rapidité des embrigadements, sont bien obligés de conclure à un phénomène d'emprise et se demandent quels en sont les ressorts. 

Il y a plusieurs contextes dans lesquels un psychothérapeute a l'occasion d'observer ce phénomène : certains couples que nous qualifions, par facilité rhétorique, de « sectes à deux » ; les familles dites « incestuelles » dans lesquelles les enfants ou en tout cas certains d'entre eux sont véritablement vampirisés ; ou encore les sectes qui, à bien des égards, tournent en boucle dans une logique de guerre. 

Les groupes radicalistes vont un pas plus loin que les sectes en participant à des guerres réelles et/ou au terrorisme. 

Quels sont les mécanismes de l'emprise ? 

Comment les proches peuvent-ils réagir ? 

Quels aspects de notre société favorisent-ils la flambée des radicalismes, après avoir généré, au XXe siècle, les totalitarismes ?

Nota : en dehors de ces séances gratuites de sensibilisation aux radicalismes, nous organisons également, pour ceux qui voudraient approfondir les thèmes abordés, un séminaire de dix soirées étalées sur un an.

Contact
Adresse

85, Rue Marconi
1190 Bruxelles
Belgique

Suivez-nous
Logo Francophones Bruxelles-smaller

Avec le soutien du membre du Collège de la Commission communautaire française chargé de la Santé.