Partenariats informels

Institut d'Analyse Systémique Narrative - IASN

Qu’est-ce que l’Analyse Systémique Narrative ?

Analyse : Nous avons mis au centre de notre travail de psychothérapeute la question du sens. Il s’agit donc bien pour nos patients, individus, couples, familles ou institutions, de mener une analyse.

Systémique : Cette analyse porte sur les différents systèmes à l’œuvre dans la vie de nos patients, partant de l’hypothèse que le symptôme est un acteur à part entière dans au moins un de ces systèmes et que son rôle ne peut rester vaquant.

Narrative : Nous concevons les systèmes que nous analysons comme des « scénarios » producteurs de sens-signification et de sens-direction, c’est pourquoi nous les envisageons sous l’angle narratif. Toute problématique se comprend dans un maillage de liens se manifestant par un ensemble de relations-interactions et de relations-récits. Il s’agira donc de revoir « scénario » ou « casting » pour se passer du symptôme.

Complexité, sens et narration

La thérapie familiale systémique a plusieurs actes de naissance dans des maternités américaines et européennes. La France pourrait en être absente sauf à se rappeler ses contributions majeures aux théories des systèmes dynamiques et de la complexité. La complexité nous apprend que le clivage entre les espaces intrapsychique, interpersonnel, systémique et social est artificiel et qu’il est urgent d’arriver à le réduire. Pour sortir le sens de la fameuse « boîte noire » dans laquelle certains systémiciens l’enferment, une voie prometteuse se dessine du côté des sciences narratives.

L’analyse systémique narrative s’est donné pour objectif, à partir des théories de la complexité, d’intégrer d’autres disciplines telles que l’anthropologie, la linguistique, les neurosciences, la psychanalyse et la philosophie. Elle propose une épistémologie et un certain nombre d’outils novateurs en nouant les espaces intrapsychique, interpersonnel, systémique et social, dans l’esprit de la complexité.

Les fonctionnements des systèmes humains et les ressources qu’ils peuvent mettre en œuvre dépendent de leur capacité à produire les narrations pertinentes pour faire face à ce qui leur arrivent. Cette capacité dépend de multiples facteurs couplés dans une dynamique propre au système. La compréhension de cette dynamique suppose une compétence en modélisation systémique et narrative. L’analyse systémique narrative consacre sa méthode pour aider les couples, les familles, les groupes ou les institutions à l’émergence de ressources nécessaire à leur développement.

Actions concrètes

1.

Atelier clinique animé par Jean-Claude Maes environ une fois par an à l’IAC : « L’emprise dans le couple et dans la famille (Emprise et systèmes) ».

2.

Présence croissante du paradigme narratif dans les « colloques belges d’aide aux victimes de sectes ».

(Liste des conférences consacrées à ce thème)

3.

Participation active de Jean-Claude Maes au DU (Diplôme Universitaire) de thérapies familiales dirigé par Serge Escots à l’Université de Toulouse II Le Mirail.

4.

Publication de « Liens qui lient, liens qui tuent » (Liber, 2014), dans lequel Jean-Claude Maes reformule son analyse du phénomène sectaire, ainsi que d’autres situations mettant en scène une emprise abusive, sous l’angle narratif ou plus exactement sémiotique.

5.

En 2016, nous avons inauguré un nouveau cycle de « colloques belges d’aide aux victimes de sectes » consacrés à la narrativité en psychothérapie.

2016 : « La narrativité en psychothérapie ».

2018 : « Le croire : opinions, croyances, convictions, savoirs ».

2020 : « Pourquoi la guerre ? ».

6.

Séminaire : « Les grands récits occidentaux ».

7.

Séminaire : « La narrativité en psychothérapie ou La sémiotique à l’usage des psys ».

Serge Escots

Serge Escots est anthropologue et clinicien.

Il enseigne la thérapie familiale à l’Université Toulouse le Mirail et prépare actuellement un doctorat en anthropologie sémiotique à l’EHESS, Institut Marcel Mauss au Laboratoire de Linguistique, anthropologique et sociolinguistique (LIAS).

Jean-Claude Maes

Jean-Claude Maes, psychologue, psychothérapeute adultes-couples-familles au Centre de Consultations et de Planning Familial Marconi (Bruxelles), est le président fondateur de SOS-Sectes et le directeur scientifique des Colloques belges d'aide aux victimes de sectes.

Il exerce en outre des activités de formation et de supervision en aide aux seniors et en thérapie familiale systémique.

Il pense terminer en 2017 sa thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication, sur le thème: "Sémiotique du lien amoureux à travers l'œuvre de Shakespeare".

Contact
Adresse

85, Rue Marconi
1190 Bruxelles
Belgique

Suivez-nous
Logo Francophones Bruxelles-smaller

Avec le soutien du membre du Collège de la Commission communautaire française chargé de la Santé.